Regards croisés sur l’économie

Modernisation des entreprises publiques et sociologie

Journée d’étude

lundi 4 avril 2011, par Jérémy Ducros

Le Centre Maurice Halbwachs et l’EHESS organisent une journée d’étude sur le thème Modernisation des entreprises publiques et sociologie.

Les grandes entreprises publiques françaises (La Poste, France Télécom, SNCF, EDF et GDF, etc.) sont, depuis de nombreuses années déjà, en pleine « modernisation ».

A partir des années 1980, voire avant, ces fleurons du service public fondés sur une relation salariale stable et un modèle économique d’investissement public fort ont vu leurs missions, leur périmètre, leur organisation et leur fonctionnement quotidien profondément renouvelés. Au long de ces processus de grande ampleur, tant par leur durée que par la diversité des domaines qu’ils embrassent, l’unité apparente de l’idée de modernisation apparaît toutefois problématique. Peut-on par exemple décrire la départementalisation des centres de distribution d’EDF-GDF dans les années 1990, et l’apparition d’une « branche commerce » dans la même entreprise, quelques années plus tard, comme les deux faces d’une seule et même logique ? Plus généralement, quand bien même on constate des lignes de force similaires dans les profonds changements affectant les entreprises publiques, doit-on y lire la trace d’une seule et même volonté réformatrice qui s’appliquerait indifféremment pendant trente ans ? Il y a un paradoxe apparent à ce que soient désignés, parfois depuis les années 1930 (Henry & Denord, 2007), sous un seul et même terme des changements qui embrassent une multiplicité d’objectifs, de déroulements et de résultats. Sans prétendre décréter, d’un point de vue d’observateur prétendument objectif, ce qui est vraiment moderne et ce qui ne l’est pas, on peut en revanche se demander pourquoi perdure, dans les programmes de recherche de la sociologie, cette question lancinante : en quoi les entreprises publiques se modernisent-elles ? Y aurait-il une continuité historique d’ensemble dans les phénomènes rangés sous cette catégorie ?

Programme détaillé

8h30 : Accueil

9h00 : Introduction : Sophie Pochic (CNRS, Centre Maurice Halbwachs), directrice de l’équipe PRO (Professions, Réseaux, Organisations) du CMH

9h30-11h : Axe thématique 1 : Formes historiques de la modernisation
Discutant : Arnaud Mias (Université de Rouen, GRIS / IDHE)
Intervenants :
- Julien Mattern (Université Paris Ouest Nanterre, CRESPPA / GTM), « L’interminable modernisation du système de billetterie à la R.A.T.P. : le cas du « passe navigo » »
- Cyril Chavantré (Université Paris Ouest Nanterre, CRESPPA / GTM), « La mise en
place des DPX à la SNCF, quels changements, quelles réalités ? »
- Maël Dif-Pradalier (Haute école de travail social et de la santé, EESP, Lausanne), « Une modernisation entre affichages et réalités : le développement de la sous-traitance à Gaz de Bordeaux »

11h15-12h45 : Axe thématique 2 : Déconstruction des catégories
managériales
Discutant : Frédéric Pierru (CNRS, IRISSO)
Intervenants :
- Isabelle Berrebi-Hoffmann (CNRS, Lise), "De la modernisation aux restructurations :de
quelques processus d’une conversion au « nouveau management » des élites réformatrices
françaises (1980-2000)"
- Karen Rossignol (Centre de Recherche Public Henri Tudor), « La modernisation de l’État dans les administrations publiques luxembourgeoises : résistances des fonctionnaires face aux dispositifs de la nouvelle gestion publique »
- Sébastien Jakubowski (AgroSup Dijon, Eduter Recherche), « Analyse comparée du processus de changement de deux institutions publiques (armées et universités françaises) : entre institution et organisation »

14h30-16h : Axe thématique 3 : Circulation des concepts entre management
et sociologie
Discutant : Pierre-Eric Tixier (Sciences Po Paris, CSO)
Intervenants :
- Michel Margairaz (Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, CNRS-IDHE), « Réforme du management, recherche et sciences sociales à la RATP dans les années 1980-1990 »
- Emmanuel Martin (Centre Maurice Halbwachs, EHESS), « Les sciences sociales au service du management : la formation de l’encadrement intermédiaire à EDF »

16h15-17h45 : Axe thématique 4 : Effets de la modernisation sur le travail
des salariés Discutante : Isabelle Astier (Université de Picardie Jules Verne Amiens, CURAPP)
Intervenants :
- Alex Alber (Université François Rabelais Tours, CITERES), « Changer les têtes plutôt que les mentalités ? Le ‘parcours jeunes cadres’ de la SNCF »
- Nicola Cianferoni (Haute école de travail social et de la santé, EESP, Lausanne), « Une modernisation sans risques pour la santé des salariés ? Le cas de La Poste suisse »
- Nadège Vezinat (Centre Maurice Halbwachs, EHESS), « Socio-histoire de la poste financière : mise en perspective d’une ‘modernisation’ »

17h45-18h : Conclusion
Intervenante : Valérie Boussard (Université Paris Ouest Nanterre, IDHE)

Lundi 4 avril 2011 – ENS Jourdan
Grand Amphithéâtre, 48 Bd Jourdan, 75 014 PARIS

Argumentaire détaillé

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

© 2016 - Regards croisés sur l’économie - Crédits - Webdesign : A définir