Regards croisés sur l’économie

Jean Gadrey

La pauvreté ne reculera pas d’ici 2012, en dépit du RSA

mercredi 1er octobre 2008, par Claire Montialoux

Le RSA soumis au vote du Parlement en 2008 n’est pas celui qui avait été proposé en 2005 par la commission familles, vulnérabilité et pauvreté. Ses objectifs ont été revus à la baisse. Surtout, deux critiques majeures peuvent lui être adressées : le RSA ne fait rien pour les bénéficiaires des minima sociaux qui ne sont pas susceptibles de reprendre un emploi, et il constitue une incitation aux « petits boulots ». Ce sont entre autres les raisons pour lesquelles le RSA ne fera probablement pas reculer réellement la pauvreté d’ici à 2012, explique Jean Gadrey, professeur émérite à l’université de Lille 1.

http://www.cairn.info/resume.php++cs_INTERRO++ID...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

© 2016 - Regards croisés sur l’économie - Crédits - Webdesign : A définir