Regards croisés sur l’économie

Bientôt privés de services publics ?

Enquête sur les mutations des services publics

Le service public « à la française », longtemps objet de fierté nationale, est remis en question. Des privatisations à l’introduction des méthodes de management du privé dans le secteur public, en passant par la délégation de service public et les partenariats avec le privé, nos services publics sont en mutation. Les marchés protégés sont comme ailleurs libéralisés et ouverts à la concurrence.

Faut-il se lamenter ou se réjouir des changements en cours et à venir ? Ce numéro se propose d’étudier la réorganisation des services publics : peut-elle se faire sans baisse de leur qualité, ni hausse des coûts, ni nouvelles inégalités d’accès pour les usagers ?

On ne peut pas poser sérieusement la question ni tenter d’y apporter une réponse sans analyser toutes ses dimensions. Or les services publics sont un objet particulièrement complexe et multiforme : objet juridique insaisissable, aux frontières changeantes et influencées par de multiples acteurs (au premier rang desquels aujourd’hui la Commission européenne), ils ne se laissent pas enfermer dans une définition simple. S’opposent-ils à la logique marchande ou lui sont-ils complémentaires ? Peut-on dépasser cette opposition public-privé pour tenter de définir les services publics de demain ?

- Parution en septembre 2007 – 280 p.

Consulter le sommaire et lire l’éditorial

© 2014 - Regards croisés sur l’économie - Crédits - Contact - Webdesign : Abel Poucet